Blurry Lumières
autodestruction.jfif

Autodestruction

La personne qui est dans l’autodestruction a certainement vécu un traumatisme de base qui a mis dans son cœur une colère contre elle même, une honte et une grande culpabilité.

Ces émotions négatives sont dirigées vers elle même et l’amènent vers l’autodestruction.

L’autodestruction réside en la blessure intentionnelle de votre corps pour pouvoir gérer la tension, les émotions, les conflits intérieurs et la douleur. Souvent, il arrive que vous ressentiez que c’est trop (la solitude, le sentiment d’être abandonné, la panique, les conflits intérieurs, les souvenirs traumatiques) ou que, au contraire, il y a trop peu (une insensibilité, une sensation de vide, un sentiment d’être mort).

Ces deux types d’expérience peuvent paraître si insupportables que vous recherchez le soulagement en endommageant le corps. L

’autodestruction a donc le plus souvent à faire avec le fait que vous ne vous êtes pas approprié (encore) les capacités nécessaires pour réguler les émotions…l

Il convient de libérer l’émotion pour que la personne puisse s’aimer à nouveau et cesse de se faire du mal.

Crises d'angoisse

Les montées incontrôlables d’angoisse submergent la personne sans la prévenir. Comme dans les autres situations angoissantes, c’est un rappel d’une situation traumatique.

Une attaque de panique (ou crise d'angoisse aiguë) est un épisode de peur soudaine et intense, bien délimité dans le temps.

 

La recherche de l’évènement traumatique, qui associe l’émotion à cet évènement, permet de libérer la personne de ses crises.

angoisse.jfif
98c3fd35a4f8c6bb86d4d7a6b5c90d61.jpg

Troubles du Sommeil

Les troubles du sommeil viennent souvent des émotions qui remontent ou qui ne sont pas digérées.

Comme les peurs, la colère, la tristesse, font parfois surface dans notre sommeil.

Pour faire cesser les cauchemars, il faudrait découvrir l’objet (l’évènement) auquel appartiennent ces émotions.

Problèmes relationnels

S’ il y a bien un problème universel dans le monde ce sont les problèmes relationnels : conflit entre collègues, avec son supérieur, avec ses clients, incivilité, et parfois même avec son conjoint ou ses enfants.

Et la plupart du temps on rejette assez facilement la faute sur les autres « ma collègue ne comprend rien », « mon chef est psychorigide », « mes enfants ne m’écoutent pas »…. le problème ne vient pas de nous, il devient donc presque impossible à résoudre.

On finit parfois par se sentir carrément persécuté par la vie et on subit en attendant des jours meilleurs……en rêvant la vie qu’on aurait voulu avoir.

Pour sortir de ces schémas de souffrance, il vous faut apprendre comment ceux-ci prennent racine en vous et vous libérer ensuite des mémoires émotionnelles qui les activent et les accentuent avec le temps.

Donc quelles peuvent être les origines d’un problème relationnel ?

  • Un manque de confiance en soi sur quelque chose de précis et/ou un manque d’estime de soi : peur d’un conflit, peur de s’affirmer, de poser ses limites, peur de dire non, peur d’échouer, d’être humilié, rabaisser…. La personne rentre en relation avec les autres en montrant une facette de sa personnalité qui n’est pas ce qu’elle aimerait montrer. Elle ne se sent pas « elle-même »

  • Mauvaise gestion émotionnelle : les relations sont faussées par les émotions qui prennent le dessus. La personne ne peut pas s’exprimer comme elle le souhaite bloquée par sa colère, sa peur, ses pleurs….

 

  • Ne pas savoir dire » non », j’accepte de faire des choses qui ne me conviennent pas et par la suite j’ai des réactions disproportionnées vis à vis de mon entourage…..

pb relationnel.jpg